• post 532

    Éloge de la femme inaccessible

     

    post 532

     

     

     



     Moi j'ai un problème ÉNORME avec les femmes. 

    Pas les femmes ordinaires je veux dire, celles de tous les jours. Je peux apprécier n'importe quelle femme quelque soit son âge, son physique, son origine etc lui trouver plein de qualités.

    Je parle du niveau très au-dessus : celles qui nous font défaillir !

    Encore au-dessus de celles à qui on peut trouver toutes sortes d'attraits, charme, sensualité, intelligence et plus...

    L'ultime niveau, tout en haut, celles plutôt rares qui nous titillent instantanément l'imaginaire, la libido, le palpitant, notre intérieur profond.

    Et moi, émoi émoi émoi, tous mes goûts ont évolué avec l'âge qu'ils soient littéraires, musicaux, culinaires, sportifs, de loisirs....

    Sauf mes goûts féminins, j'ai les mêmes goûts qu'à la trentaine. La jolie petite nana pimpante de 28 à 35 ans. C'est pas à un an près.

    Alors comme je ne suis pas une star de la pop ou du show-biz elles se précipitent pas sur moi totalement énamourées.

    D'où mon IMMENSE frustration.



    Tiens samedi, je participais très modestement à un gala où chaque groupe présente un petit spectacle de ses activités sportives de l'année. Dès mon arrivée pour la répète je repère la nana de mes rêves, l'animatrice chargée de superviser la soirée : une trentaine, jolie, mince, le charisme discret, un charme dingue, légèrement sexy l'épaule dénudée.

    Comme un couillon je suis tombé aussitôt amoureux d'elle.

    On a échangé quelques mots, quelques sourires, sans plus, snif ! Faut dire qu'elle avait d'autres chats à fouetter.



    A l'entracte le soir, je sors un moment de la salle surchauffée, je farniente un instant en sirotant une boisson fraîche. A peine ai-je balancé mon gobelet dans une poubelle que la nouvelle femme de ma vie apparaît dans toute sa splendeur. Elle rejoint une zone d'ombre et discute avec une amie, copine, je ne sais. Je me place dans un coin stratégique pour l'observer sans être trop repérable. Puis je me dis que je suis le dernier des couillons et que je me fais du mal. Alors je m'éloigne et pour passer le temps consulte mes mails sur mon mobile.

    En pleine lecture, j'entends une voix s'exclamer : alors monsieur l'artiste on prend le frais avant de monter sur scène ? Je lève les yeux, l'objet de mes fantasmes est là devant moi souriante. J'avais plaisanté à la répète jouant l'artiste avide de gloire.

    Je souris à mon tour. A vrai dire j'ai tout d'un coup le cœur battant et la gorge nouée.

    Elle me fixe bien franchement et me fait : bon, j'ai bien vu que je vous plaisais alors c'est d'accord. Une heure d'amour par jour mais en échange vous gérez ma lessive, les courses, les repas, la vaisselle, les réparations de toute sorte et je ne change même pas une ampoule. Ça vous va ? Tenez j'ai tout noté vous n'avez plus qu'à signer.

    Et elle me tend une feuille de papier.

    Je prends le papier complètement éberlué.

    Puis reprenant mes esprits : c'est OK je suis 23 h sur 24 à votre service mais l'heure de câlin n'est pas négociable toute heure non effectuée et reportée sur les jours suivants. Je rajoute le codicille et je signerai de mon sang.

    Elle me sourit et hoche la tête. Son épaule s'est encore dénudée un peu plus. Je tends mes mains qu'elle saisit, quand je sens un léger coup de coude sur le côté.

    Allez on y va... ça va être à nous. Le copain m'a sorti de ma torpeur, je m'étais plus ou moins assoupi sur ma chaise ou alors je rêvais éveillé.

    Je le suis. On passe devant la petite table où officie la belle animatrice. Elle sourit et me lance : en piste l'artiste !

    Pendant une fraction de seconde j'imagine que ce n'était pas un rêve...

    Mais non.

    Pour cette jolie jeune femme je n'ai pas plus d'importance qu'une vieille barcasse éventrée gisant sur une grève déserte.



    <je suis très fier de ma dernière image même si elle n'est pas très valorisante, ça fait vachement écrivain>

     

    « post 531post 533 »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    2
    Jeudi 15 Juin à 10:09

    oooooooh ! vade retro tentatrice !

    oué y'en a qu'ont bien de la chance...

    biz gem

    1
    Meg
    Mercredi 14 Juin à 18:17

    Mais alors je suis ta femme idéale....  hi hi !

    bisou enelag

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :